Humeur nostalgique…

Il y’a des jours comme ça ou on se sent bizarre, solitaire…

Je prends rarement le temps de reécouter mes vieux CD? Peut-être la peur de me replonger dans des vieux souvenirs.

Mais il y’a des airs, reliés à des souvenirs particuliers, tellement particuliers qu’ils caractérisent l’être que nous étions à une autre, une certaine époque.

Quelle part de moi, arriverez vous à cerner grâce à chacun de ces sons que je vous propose de partager avec moi?

Criminal , Fiona Apple

The first taste, Fiona Apple

Trust in me, Susheela Raman

VV Brown, Shark in the water

Chavela Vargas, Paloma negra

Basement Jaxx, Oh my gosh

Ms Dynamite feat Kimany Marley, Seed will grow

Nikki Costa , Toute sa discographie, mais commencez par « Cry baby »

Publicités

Le tantra, ça vous tente?

Avouons-le, le sexe est devenu une épine dans le pied de bon nombre d’entre nous. Complexant pour certains, obsédant pour d’autres ou encore une somme de fantasmes irréalisables hérités d’obscures films pornos pour certains, le sexe s’achète, on s’en sert pour aliéner l’autre.

Les amis, je vous le dis  le sexe tantrique m’a sauvée!!!

Tout commence un dimanche matin,  j’étais invitée à un brunch chez des amis  qui s’appliquaient depuis plusieurs mois à me consoler d’un énième échec amoureux.

Il se trouvait là un garçon que j’avais aperçu quelques fois auparavant, sans vraiment le remarquer.

Ce jour là je l’ai remarqué, je découvrais son regard sombre, profond, posé sur moi, insistant, résolu …

Malgré mon malaise, je me suis approchée de lui et lui ai bêtement parlé du temps qui se réchauffait enfin, la loose!!!!!!!!!!!!

Il m’a répondu qu’il fallait qu’il me parle d’une chose, qu’il valait mieux que j’entende sans qu’il n’y ait de témoin.

Nous-nous sommes isolés dans un coin du jardin, il s’est agenouillé devant moi, m’a invitée à en faire de même, nous étions très proches, front contre front, buste contre buste, souffle contre souffle…

Au bout de quelques minutes – en réalité je n’avais plus aucune notion du temps- je me suis sentie enveloppée par une douce chaleur, alors que des frissons parcouraient mon corps tout entier, je brulais d’envie de l’embrasser, de me saisir de lui, mais une force étrange m’en empêchait.

J’ai expérimenté, ce jour là, mon premier orgasme. Un orgasme interminable…

« Tout ce que les gens savent à propos de l’amour tantrique, c’est que ça peut durer 8 heures, mais on ne fait pas l’amour en continu. Vous pouvez prendre un bain, vous faire des massages ou écouter de la musique. L’idée est de laisser l’attraction se construire tout doucement avant de fusionner avec votre partenaire ». Heather Graham (actrice)

 

La « Science de l’extase »…

 

Origines:

Elle vise à intensifier l’intimité entre les deux partenaires et à prolonger l’acte de l’amour. Celui-ci est ritualisé et sacralisé afin de pouvoir libérer les énergies sexuelles. Cette source d’énergie est considérée comme la plus grande de l’univers. La sexualité tantrique est une forme de méditation intime dont le but est l’union complète de deux personnes pour ne former qu’un seul être. Il donne à la sexualité un aspect méditatif, spontané et enseigne à vénérer l’autre. Avec le tantrisme, l’amour physique prend une dimension spirituelle en nous apprenant à sacraliser chaque geste, chaque perception et chaque action. Dans le tantrisme, le plaisir sexuel n’est pas considéré comme une fin, mais comme le moyen d’atteindre la conscience divine.

 

La sexualité tantrique :

La sexualité tantrique s’inspire d’une ancienne philosophie indienne, basée sur l’opposition entre le féminin et le masculin.

Le tantrisme recherche la fusion de cette opposition pour atteindre une conscience plus élevée. La sexualité est une des étapes de ce chemin. Elle est un moyen d’accéder à une plus grande conscience de la part de divin en soi.

 

Aiguiser vos sens et stimuler le désir :

Dans la société actuelle, les individus sont habitués à la consommation rapide. Vouloir, prendre et consommer sont les maîtres mots de notre société. L’esprit tantrique exige de savoir attendre pour mieux savourer l’instant présent avec l’autre. Plutôt que de se précipiter dans l’assouvissement de son plaisir, le couple inspiré par le tantrisme pourra faire l’expérience de l’attente. Vous pouvez vous exercer en déterminant des périodes d’abstinence, pour faire croître votre désir. Mais également, redécouvrir votre partenaire : le regarder au loin, ne pas le toucher… afin d’être sensible au moindre aspect de sa présence : la couleur de sa peau, son odeur, le son de sa voix ou de son pas. Cela exige d’éveiller pleinement ses cinq sens.
Mais cette attention à l’autre exige aussi une plus grande connaissance de son propre être. Pour transformer sa sexualité en un idéal tantrique, il faut apprendre à être réceptif à son corps, ainsi on pourra être plus réceptif au corps de son partenaire. L’éveil des sens et la maîtrise de soi sont des étapes importantes dans cette préparation. Cela implique que l’on soit en harmonie avec son propre corps, libéré de ses craintes et ses tabous. Vaincre ses inhibitions reste un exercice complexe. Les Indiens pratiquaient beaucoup la danse. Elle apprend, en effet, à déployer son corps dans l’espace et à se libérer du regard des autres. La méditation est également un bon moyen de retrouver l’harmonie avec son corps et son esprit.

 

Créer une ambiance chaleureuse :

Le monde extérieur et notre monde intérieur sont en relation constante. L’attention doit être portée sur l’endroit où l’on pratique le culte de l’amour tantrique. Celui-ci se construit comme un petit sanctuaire, où tous les éléments visent à favoriser la concentration, le calme et le bien-être.
Pour stimuler vos sens, laissez parler votre imagination et aménagez-vous un petit espace sacré dans un coin de chambre. Utiliser des tissus aux couleurs chaudes, des bougies aux parfums exotiques, quelques fleurs et fruits comme offrandes rituelles. Accompagnez votre culte de musique sensuelle (musique de relaxation, techno ambiant…). Honorez le lieu au début de chaque rituel en allumant une bougie ou un bâton d’encens.

 

L’union sacrée :

Le sexe tantrique est une forme de méditation intime dont le but est de s’éveiller à l’unité du tout. Chaque corps ayant en lui le monde entier. Ainsi, l’être aimé est un temple que l’on vénère. Le tantrisme apprend à être à l’écoute de ses sensations et de celles de son partenaire.
Les rituels tantriques du touché sont très importants, le corps de l’autre peut être apprécié par des massages, l’application d’huiles et de crèmes. Après quelques exercices de respirations, les partenaires se caresseront comme si c’était la première fois. Le corps doit être vénéré dans son intégralité. Puis, stimulez toutes les zones érogènes de votre partenaire, et prolongez les préliminaires.
L’amour tantrique doit se pratiquer dans une perpétuelle écoute de l’autre, de son souffle, de son plaisir. Il ne se pratique pas selon un rituel de positions précises. Les deux amants, en accordant leur respiration, en faisant l’amour lentement et en s’unissant dans le bonheur, sont investit de l’esprit du tantrisme.

 

Le  » Kanezza  » ou comment avoir un orgasme sans éjaculer :

La maîtrise de soi permet d’apprécier le moment présent et de prolonger le plus longuement possible l’acte sexuel. En canalisant ainsi les énergies orgasmiques qui traversent le corps, les amants recherchent un niveau de conscience plus élevé. L’orgasme n’est pas considéré comme le but ultime des rapports sexuels. De plus, selon le tantra, l’éjaculation est considérée comme une perte de l’essence vitale, ainsi elle est limitée à la procréation. Il s’agit de maintenir le plus longuement possible l’état proche de l’orgasme, en retardant toujours celui-ci.
L’homme peut, par exemple, introduire le bout de son pénis dans le vagin de sa partenaire, rester dans cette position une minute au moins, sans effectuer de mouvement. Il se retirera doucement, puis laissera reposer son pénis sur la zone clitoridienne, pendant encore une minute. Vous pouvez renouveler l’opération plusieurs fois, jusqu’au moment où le désir atteint son paroxysme. A chaque phase de repos, vous pouvez rester tous les deux immobiles, silencieux, ou vous caresser l’un l’autre. Il est fort possible que vous arriviez au bord de l’orgasme à plusieurs reprises.
Identifiez le moment qui précède l’orgasme, puis relaxez-vous en ralentissant votre respiration ou en changeant de position, pour arrêter les vagues de plaisirs. L’homme peut ainsi atteindre l’orgasme sans éjaculer, ce qui permet de prolonger l’acte sexuel. En contractant son sphincter anal, l’homme pourra retarder son éjaculation et intensifier son orgasme. Sa partenaire devra contracter son périnée pour augmenter le plaisir des deux amants. De plus, cet exercice vous permettra de faire travailler vos muscles pelviens. Ces rapports lents et non-orgasmiques visent à ouvrir le chemin de l’accès au divin et apprendre à contrôler l’énergie sexuelle.
Chaque partenaire doit veiller à aider l’autre dans sa maîtrise. En maîtrisant la montée orgasmique, le plaisir ne sera que plus intense.

Honorer la sexualité et vous atteindrez l’extase:

Lorsqu’un degré de conscience supérieure est atteint chez l’homme et la femme, l’acte sexuel représente alors un chemin vers l’extase spirituelle. Le tantrisme invite à appréhender l’acte sexuel sans aucune réserve, mais demande d’être plus attentif et méditatif. Il incite à adopter une attitude saine et respectueuse envers ses organes génitaux et ceux de l’autre.
Le secret du tantrisme réside dans le fait d’apprendre à être là, dans l’instant présent, et de partager cette expérience avec son partenaire. Il ne faut pas croire que le tantrisme est uniquement une affaire de maîtrise ou de contrôle, il est plutôt un abandon à la sensualité et un moyen de se libérer de ses inhibitions.

Beautés rondes, beautés tatouées, des filles qui en jettent!!!

Oyé, oyé, les magazines de mode sortent  enfin de leur cécité.

A l’instar de V Magazine, les torchons à modeuses  rachitiques se sont enfin mis  à faire la cour aux grosses.Tant mieux, parce que nous étions las du manque de volupté de la presse féminine.

Admirez donc ces déesses du « beautylicious »

Les rondeurs s’exhibent et s’affichent pour le plus grand plaisir Glamourizeyalife, oui ces femmes sont les muses d’une révolution utile. Elles portent du Dolce& Gabanna ( oui D&G fait des fringues au delà de la taille 32), du Diesel, du CNC que des marques traditionnellement réservées aux skintchettes.

Eh oui, les rondeurs s’affichent et nous on exulte, les couturiers vont devoir investir dans plus de tissu, et Karl Lagerfeld se remettre à manger.

Mais il n’ya pas de révolution sans prise d’assaut, alors que les jeunes créateurs fassent des robes XXL hors de prix,  pour qu’enfin ait lieu la Conquête de la Fashion week.

SUICIDES GIRLS, des déèsses tatouées et piercées!!!!!!!!!!!!


SuicideGirls, couramment abrégé par le sigle SG, est un site web  mettant en avant des jeunes filles tatouées  et/ou percées, posant pour des photographies  de nu.

Des déesses tatouées et piercées!!!!!!!!!!! cliquez ici et prenez-en plein les yeux

C’est à la fois une marque et une entreprise florissante mais qui se définit comme une communauté de femmes (et d’hommes) partageant un même idéal de vie qui combine le do it yourself (faites-le vous même) de la culture undergroundet une vision positive de la sexualité. L’idée fondatrice est la conviction que l’intelligence, la personnalité et la créativité ne sont pas incompatibles avec la beauté et le jeu de la séduction, bien au contraire.

Le terme lui-même semble désigner une attitude de « suicide social » par le non respect des conventions. Il proviendrait du roman Survivant (Survivor, 1999) de Chuck Palahniuk, où figure l’expression.

Sur le site, chaque Suicide Girl dispose d’une page personnelle avec une description personnelle, ses photos, un blog… Les Suicide Girls sont plus de 2 000 dans le monde, mais encore pour la plupart américaines. Quelques françaises ont rejoint le groupe. Aux États-Unis, il s’agit d’une véritable révolution et le nombre de fans ne cesse de croître.

La grâce incarnée….

Hummmmmm…on en redemande

Vous-vous aimez les filles? Nous aussi on vous aime!!!!!!!!!!

Deux documentaires ont été réalisées par les Suicide Girls elles-mêmes : SuicideGirls : The First Tour; et SuicideGirls : The Italian Villa. Ce dernier a été diffusé sur la chaîne câblée américain Showtime. Dans la culture populaire, plusieurs Suicide Girls apparaissent dans les séries Les Experts : Manhattan et Californication

La pin-up version 2010

Vous-vous dites qu’on ne peut pas devenir une pin-up du jour au lendemain, que vous êtes bien trop timide, que vous avez le mollet mollasson  et un sex appeal d’écrevisse?

Trêve d’excuses, ne m’obligez pas à me transformer en photographe italien pervers ( » Oueh tou è belle, mantrrrre comme tou è sexyyyyyyyy!!!! »)

Bon il est vrai qu’il faut adopter quelques signes manifestes de féminité pour être une pin-up digne de ce nom. Mais ne vous inquiétez pas, je vous donnerai tous les trucs.

Avant toute chose, il faut s’inspirer de nos ainées des années 50, pour ça il vous faudra regarder religieusement ces vidéos:

L’icône du genre


Cliquer et découvrer la sublime ancêtre du genre : Bettie Page

Vous en voulez encore? Cliquez


Maintenant que vous avez bien conscience de l’héritage, que vous-vous êtes imprégnées, oubliez tout et réinventons.


Belle des pieds à la tête



Les Brian Atwood, pour les audacieuses cigales….

Ces Nine West seront l’alternative parfaite pour les rockeuses sexy

Dessus-Dessous…..


L’icône en…Wonderbra

Un look carrément poupoupidou…

mon coeur est à Papa


Un maquillage de poupée 50’s sinon rien


Dans la panoplie de la pin-up : un teint perlé

Le teint d’une pin-up est clair, translucide, impeccable. C’est la toile sur laquelle se dessine le maquillage. Une étape du  make-up qui se prépare minutieusement, pour un résultat nickel !
Teint perlé : mode d’emploi
Pour obtenir un teint perlé, il faut travailler la matière. Commencez par appliquer un fond de teint ton sur ton au pinceau, en dissimulant les rougeurs et les petites imperfections. Puis appliquez un enlumineur sur les zones d’ombres ( cernes, contours de la narine, sillons du sourire…). Fixez ensuite la matière avec une poudre libre (avec une houppette bien sur !), sans oublier les yeux, le cou et le décolleté.
Astuce pour un teint parfait
Appliquez  une poudre légèrement irisée sur les bombés du visage (front, pommettes, menton), les pigments nacrés accrocheront la lumière. Résultat : votre teint de porcelaine sera lumineux, unifié et terriblement sophistiqué.
Dans la panoplie de la pin-up : les cils XXL


Opération cils ultra-longs pour ouvrir le regard  et lui donner encore plus de charme. Pour cela, on s’équipe : on s’offre un mascara  nouvelle génération allongeant et recourbant.
Cils XXL : mode d’emploi
Pour se faire une frange des cils qui papillonnent, on brosse ses cils non pas de bas en haut mais en transversale, de droite à gauche, en déposant la matière au milieu des cils. On peut aussi tricher, en optant pour des faux-cils. On les choisit à peine plus longs que ses cils naturels, et on les pose seulement sur le coin externe de l’œil.
Dans la panoplie de la pin-up : un parfum audacieux


Pour séduire, la femme fatale porte un parfum  torride, sensoriel, troublant, qui envoûte les hommes avec son aura incendiaire. Un jus riche, capiteux, qui réchauffe les sens et interpelle…
Je préfère me parfumer indirectement, par exemple en utilisant une poudre parfumée, une  huile de parfum que j’applique aux endroits stratégiques, un baume que j’applique du bout des doigts derrière les oreilles ou le poignet.
Pour un sillage léger comme une plume, on parfume son linge, voire ses sous-vêtements
Parfums audacieux : mode d’emploi
Dès les premières notes, un parfum audacieux signe sa sensualité. On le choisit dans la famille des boisés (composés de parfums aux notes chaudes, santal, patchouli, ou sèches, cèdre, vétiver) qui reflète la femme de caractère, ou dans la famille des ambrés ou des orientaux (aux compositions poudrées, vanillées, animales très marquées), que la femme coquine et glam adore.
Le produit favori de la pin-up
Huile de parfum, parfum poudre  » Pour elle » Narcisso Rodriguez
prix: 150 et 48€
parfum baume Philosykos de Dyptique
prix:30€
lessive concentrée parfumante Aqua Universalis, maison Francis Kurkdjian
prix: 28€

Dans la panoplie de la pin-up : l’eye-liner rétro

Le regard ourlé d’un épais trait noir fait son grand retour… Dita Von Teese, Christina Aguilera, Marilyn Monroe, les femmes fatales l’ont compris depuis longtemps : l’eye-liner est l’arme fatale incontournable pour sublimer un regard de braise.
Eye-liner rétro : mode d’emploi
L’eye-liner se porte tel un accessoire de mode.  Pour le porter comme Dita, il suffit de dessiner un trait bien net au dessus de l’œil, l’épaissir progressivement vers l’extérieur et terminer par une pointe légèrement relevée vers le haut.
Le bémol, c’est qu’il faut avoir le coup de main pour réaliser un tracé impecable.
L’astuce ?
Placez sur vos genoux un petit miroir et regardez vers le bas. La paupière est alors parfaitement lisse. Commencez par tracer votre trait du coin interne vers le coin externe de l’œil. Arrêtez-vous aux ¾. Puis terminez le trait en partant cette fois du coin externe vers le coin interne. Une vraie pro !
Le produit favori de la pin-up
Le stick Khôl crème Latex Khôl de Thierry Mugler
Son étui métallique et son cône facilitent la gestuelle. On le tient comme un crayon et la mine glisse sous et sur les yeux très facilement.
En vente à partir de mars 2009. Prix : 33 €Disponible sur www.boutique.thierrymugler.com et dans certains Sephora.
Finalement ce qui fait la pin-up c’est l’attitude, toute cette panoplie devient un déguisement lorsqu’elle est utilisée comme un cache misère.Une femme belle est une femme qui s’amuse et qui s’assume.Le plus bel accessoire n’est-il pas en fin de compte le sourire?

Le strip-tease burlesque ou comment laisser exploser notre féminité

Une amie très inspirée, qui me veut beaucoup de bien,  m’a initié il y’ a quelques années à la seule religion qui -à mon sens- vaut la peine  d’être célébrée, le striptease burlesque.

Seule  condition pour exceller dans cet art: S’ AMUSER !!!

Pas besoin d’avoir une peau caramélisée aux UV, les abdos de Demie Moore ou les cuisseaux de Madona,  non pas besoin de maltraiter son corps et l’estime de soi qui va avec.

Le strip-tease burlesque est l’art de  l’effeuillage,  la cerise sur le gâteau, qu’il est d’ailleurs recommandé de déguster accompagné d’une coupe de champagne et de quelques copines, elles aussi prêtes à s’effeuiller.

Réveillons donc les pin-up qui sommeillent en nous, comme le dit Boris Vian, des pin-up, il y en a de tous les genres. De la femme fatale à la « Girl next door », la pin-up explore le subconscient masculin et lui livre tous ses fantasmes. Provocante mais jamais vulgaire, elle incarne un idéal féminin qui séduit l’homme sans se mettre à dos les femmes qui voient en elle un modèle et non une rivale.

Le strip-tease burlesque ou New-burlesque rend hommage aux spectacles de cabarets des années 1900 à 1930, mais aussi aux 50’s d’inspiration rockabilly.
Dita Von Tease, danseuse burlesque et icône rock est l’exemple le plus connu de ce courant. Pour l’anecdote, sa liaison avec Marilyn Manson a été le point de départ de sa célébrité. A cette période Marilyn Manson était dans sa période burlesque avec son album « the Golden Age of Grotesque », hommage aux années 30 cabarets (années 30 à Berlin…).

Comme tout art, le strip-tease burlesque nécessite un minimum de maîtrise pour être amusant, voici une leçon du genre pour vous donner un aperçu .

Admirez et effeuillez-vous!!!!!!!!!!

Voici,  une performance de la sublime Dita

Glamour ?!? Quesaquo?

Pas de place ici pour les carcans, à chacun son idée du glamour.

Non n’ayez pas peur, il n’y aura pas ici comme dans certains torchons ( magazines) féminins  une distribution de bons et de mauvais points pour ce qui serait « glam » ou pas « glam ».

Pour moi,  être glamour,  c’est considérer que pour être un bon acteur de sa propre vie, il faut aussi en être un bon spectateur.

Prenons de la distance avec notre quotidien et mettons le en scène , il n’y a pas de raison pour que le glamour ne soit réservé qu’aux stars, soyons  les stars de nos vies.

Par le biais de la créativité, car il faut toujours chercher l’alternative aux modèles que la société nous dicte, cette alternative ce sont nos désirs, nos audaces,  notre curiosité et notre recherche permanente d’originalité.

Nous sommes uniques, ne laissons plus personne nous dire que nous sommes belles parce que nous avons un air de Kate Moss ou de Marion Cotillard.Pas besoin d’être  riches  et maigrichonnes  pour être biens  dans nos baskets!!!!!

Oust les idées reçues sur ce qui est à la mode ou pas, vade rétro aux critiques qui nous dictent ou aller manger, quels  films voir, quels livres lire ou la musique à écouter.

Nous savons mieux que quiconque ce qui est bon pour nous et surtout à quelle sauce nous voulons croquer cette chienne de vie!!!!!!!!!!!!!

Être glamour, c’est en fin de compte être rebel et créatif.

Une certaine idée de la vie…

Ce blog est l’épilogue d’une interminable expédition, que dis-je,  un périple à la quête du bonheur.

Je suis donc de retour, non pas sur terre mais définitivement sur mon nuage, ma bulle dans laquelle aucun rêve, aucune audace ni fantaisie ne me sont interdits.

Je me livrerai donc ici, maintenant et j’espère longtemps  à des ébats spirituels, des fous rires tantriques et idéalement des échanges avec vous, qui lorgnerez par ici, me rejoindrez vous peut-être dans cet espace que je dédie  à ma déesse volupté, car oui mes amis nous jouirons jusqu’à la lie.

En fait de bonheur, il n’en existe pas de secret, ni d’idéal. Peut-être même qu’il réside dans l’idée, une certaine idée que chacun s’en fait.

Certains auront besoin, pour ressentir la suavité de cette chienne de vie, de  la vivre  dangereusement, d’autres n’en jouiront que frénétiquement,  d’autres encore passeront inlassablement leur tour, attendant le moment idéal pour peut-être cueillir par un accidentel hasard, l’ instant d’exception.

Moi, je ne suis définitivement d’aucun de ces bords, je ne saurais  souffrir ni la peur, ni l’ennui et encore moins de  courir après le temps.

Ma quête est désormais de ne pas en avoir, car je suis lasse de chercher, il est temps pour moi d’arracher à la vie tous les petits trésors qui me sont dus.

L’être heureux est celui qui, conscient de la précarité de sa condition d’humain traite son esprit avec rigueur et le corps qui l’abrite avec douceur et bienveillance.

Le ton est donc donné, ce blog sera la chronique de mon expérience quotidienne du beau, du bon et du bien. Attention, vous n’aurez pas à faire à une frileuse- politiquement correcte-bien-pensante , non, juste que j’ai besoin de croire que je peux aussi vivre ma vie rêvée.